AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

★ N'oubliez pas de voter pour le forum en cliquant ici
★ RÉOUVERTURE de BTW après le grand ménage le 06.01.2012. Smiile Pleins d'avatars libérés.
★ OUVERTURE de BEFORE THE WORST le 15.10.2011

Partagez | 
 

 SUTTON → pretty & nasty girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: SUTTON → pretty & nasty girl   Ven 7 Oct 2011 - 20:54

Whitehorse Sutton Leah

Before the Worst.
surnom(s): pas de surnoms en particulier, mis à part peut-être le fait que certaine personnes (sa famille exclusivement) utilisent son second prénom leah parfois pour l'interpeler. origines: irlandaise de par sa mère et américaine de par son père date et lieu de naissance: dix juillet mille neuf cent quatre vingt-dix, à Londres profession/études: étudiante en droit statut: célibataire quelques adjectifs: séductrice Ϟ intelligente Ϟ charismatique Ϟ drôle Ϟ manipulatrice Ϟ lunatique Ϟ rancunière Ϟ déterminée Ϟ perfectionniste Ϟ secrètement blessée émotionnellement Ϟ égocentrique Ϟ prétentieuse inquiétude face à s.: 5/10. groupe: Hearty Summer. avatar: la sublime et talentueuse nina dobrev crédits: tumblr


→ I love details.
∆ Toujours très populaire que ce soit au lycée ou même aujourd'hui à l'université, Sutton cultive ce "pouvoir" de popularité en jouant sur de multiples facettes. Son physique l'y aidant en grande partie, elle n'hésite pas à jouer plusieurs rôles, dans le seul et unique but d'être appréciée de la majorité, même si parfois cela l'amène à faire des choix plus ou moins cocasses.

∆ La jeune femme est une accro au café lactée très sucrée d'une célèbre enseigne (Starbucks), elle peut en boire toute la journée que cela ne la dérangerait pas, quand elle n'en boit pas elle est de mauvaise humeur, vous en êtes prévenu.

∆ La jeune femme adore écrire et tient un journal intime dans lequel elle raconte tout ce qu’elle ne dit pas tout haut … Véritable "ami et confident", elle garde l'existence de celui-ci secrète. D'ailleurs Sutton détient la clé de ce journal sur elle. Il s’agit du pendentif en forme de cœur, qui s’ouvre et qui sert de clé.

∆ Elle ne pleure jamais devant les autres car elle déteste cela ; c'est une honte pour elle de montrer ce type d'émotion et sa fierté en prendrait là un très gros coup.

∆ Sutton ne croit pas au prince charmant ou du moins n'y croit plus. Allez savoir pourquoi, elle aime pourtant les dessins animés du genre Disney. Cependant, elle a du mal à y croire. Un gars charmant et gentil qui viendrait à sa rencontre juste parce qu'elle s'appelle Cendrillon ou la Belle au Bois Dormant ... Elle a dur à y croire surtout quand on croise les hommes de sa génération... Les contes de fées sont de vrais pièges à filles qui croient que cela peut se produire. Ici, c'est l'an 2000, finit les carrosses et les bals. Ils vous invitent au mcdo et espèrent après qu'on passe dans leurs lits ...

∆ Très rancunière. En amitié, elle est sincère jusqu'au bout alors si on lui fait un sale coup, je vous préviens que ça va être très désagréable. Elle a du mal à mettre les choses de côtés et faire comme si ça n'avait jamais eu lieu. C'est trop difficile pour elle, ingérable même. Alors à ce moment, je conseillerais toujours une chose l'éviter. Car les coups de traitres dans son dos, ou les hypocrites c'est trop pour elle et vous risquerez de réveiller la garce qui sommeille ou pas en elle, à vos risques et périls. D'ailleurs ses vrais amis, qu'elle peut compter sur les doigts de sa main, savent déjà comment elle fonctionne.

∆ Sutton a à son compte un casier judiciaire. Non, elle n'a commit aucune infraction grave, enfin... Tout dépend de ce que l'on entend par grave à vrai dire. Son casier, au départ vierge, s'est vu ajouté une agression qu'elle aurait faite... sur un clown. Ne vous y méprenez pas, ce n'est pas sans raison ! Coulrophobe, depuis sa plus tendre enfance, elle a une sainte horreur et peur des clowns et lors d'une fête foraine l'année de ses dix-huit ans, elle a eut le malheur d'en croiser un qui se voulait particulièrement collant. Nerveuse, elle a finit par s'en prendre à lui en lui donnant un coup de pied qui avait suffit à le faire tomber de quelques marches et bien que Sutton a finit en larmes, cela n'a pas empêché le clown de porter plainte.


→ Everbody his story.


Au départ, c'est l'histoire d'une petite fille comme les autres quelques part dans cette Amérique "superficielle" où les journées ne se ressemblent jamais et où la vie change au jour le jour. Rien de plus simple et de plus "cadré" que la vie de Sutton, un père professeur, une mère aimante et un petit frère sympathique. Mais un soir de juillet, tout bascule. A son insu, les disputes de ses parents ne cessent de devenir de plus en plus virulentes et c'est ainsi que commença le début de la fin.

***

∆ 18 août 2002

My dear diary,

Hier, je me croyais la personne la plus heureuse de la terre, de toute la galaxie, de la toute la création. Etait-ce hier seulement ou bien à des millions d'années lumières ? Je pensais que jamais l'herbe n'avait eu d'odeur aussi verte, que le ciel n'avait jamais été aussi haut. Et maintenant tout s'est écroulé et je voudrais me fondre dans le néant stupide de l'univers et cesser d'exister. Mais pourquoi, pourquoi ne le puis-je ? Comment pourrai-je affronter cette situation, voir Papa et Maman se disputer ainsi chaque soir encore et encore … Comment ? Aujourd'hui voilà que je fête mon douzième anniversaire et alors que je croyais que cet évènement ferait en sorte de les rapprocher le temps d'un instant, voilà que la situation inverse vient de se réaliser. Hier j'ai acheté ce cahier, mon journal intime, en pensant que j'avais à raconter quelque chose de si merveilleux, de si formidable et de si personnel, que je serai incapable d'en parler à quelqu'un, seulement à moi-même. Et voilà que, comme tout le reste, comme tout ce qui m'arrive, ce n'est plus qu'un gros tas de rien …

Et maintenant, le monde entier est froid et gris et insensible et ma mère me casse les pieds pour que je nettoie et que je range ma chambre, l'air de rien ! Mais comment peut-elle agir de la sorte ? Comment peut-elle me demander de faire du rangement alors que j'ai envie de … rien. Je n'ai donc pas le droit de rester seule dans l'intimité de mon âme ?

Cher journal, il faut que tu attendes jusqu'à demain, sans quoi je vais devoir subir un long sermon sur mon attitude et ma puérilité.
A bientôt.


∆ 19 août 2002

L'école a été un cauchemar. Je ne cessais de penser à papa et maman, à leurs disputes, à notre avenir. J'avais peur et j'étais folle d'inquiétude quand à la tournure qu'allait prendre les choses. Je me répétais sans cesse : " Ce n'est qu'une crise passagère comme dans beaucoup de couples … tout va finir par s'arranger ". Mais malgré tous mes efforts, j'avais cette conviction, cette sensation puissante que malgré mes espoirs, la fin de notre petite vie de famille tranquille et parfaite ne deviendrait qu'un lointain passé d'ici quelques jours, semaines ou mois, tout n'était plus qu'une question de temps maintenant.

Je ne comprends pas ce qu'il m'arrive, pourquoi je me sens si emprise de la situation, comme si je me sentais coupable de tout ça. Comment pouvait-on me faire ça. Jamais je ne pourrai blesse quelqu'un, physiquement ou moralement, alors comment les gens peuvent-ils me faire tant de mal ? Même mes parents me traitent comme une idiote, comme une inférieure, une enfant attardée ! … je suppose qu'ils me croient trop jeune pour comprendre la situation, ou bien je les déçois peut être ? espéraient-ils autre chose de moi ? En tout cas, je ne suis pas du tout ce que j'aurais espéré être moi même, j'aurai tant aimé pouvoir arrangé tout ça et pourtant je n'y arrive pas.


∆ 20 septembre 2002

Cher journal, cela fait un peu plus d'un mois que je n'avais pas pris la peine de venir écrire mes pensées au sein de tes pages, mais aujourd'hui la situation est plus que jamais délicate et effrayante. Je n'ai rien écrit depuis ces quelques semaines parce qu'il m'est arrivée tant de choses, que je n'aurai su comment mettre tout ça sur papier. A l'école, toujours les même profs idiots, qui enseignent les mêmes sujets stupides dans la même école assommante. Je me désintéresse de tout je crois. Au début, je pensais que le collège serait chouette, mais c'est la barbe. Tout m'ennuie. C'est peut-être parce que je grandis, alors je deviens blasée, ou bien peut être aussi parce qu'aujourd'hui papa à définitivement quitté le domicile familial nous laissant seule, maman, mon petit frère et moi. La situation est plus délicate que jamais et je ne sais pas si je serai assez forte pour revenir vers toi mon "ami" afin de venir me confier et confesser tous mes doutes, espoirs et craintes quand à cette nouvelle vie qui vient m'emmener chaque jour un peu plus vers le néant.


∆ 15 décembre 2002

Grandes nouvelles, cher journal ! Nous déménageons ! Le divorce ayant été signé par mes parents, voilà que maman pour enfoncer le clou plus profondément vient de nous annoncer à Joshua et moi que nous quittions Los Angeles pour venir nous installer à Londres, en Angleterre ! car selon elle, c'est le meilleur moyen pour repartir de zéro et commencer une nouvelle vie, loin de L.A … quitter l'Amérique ! Là, où j'ai tout mes repères, mes amis … Et papa dans tout ça ? Et bien il n'a pas semblé vouloir se confronter à maman et n'a rien dit, même si du coup cela influe sur son droit de visite qui se voudra moindre. De quoi venir à assombrir une nouvelle fois ma façon de voir les choses. C'est comme si tout s'écroulait petit à petit autour de moi, je suis entrain de perdre tous mes repères et cela ne semble inquiétait personnes. Heureusement que tu es là toi, tu es le seul qui sait m'écouter à ma juste valeur, le seul à me connaitre réellement.

***


La famille monoparentale déménagea donc rapidement vers Londres où les débuts furent assez difficile pour Sutton qui n'arrivait pas à faire peau neuve et à oublier le passé en recommençant une toute nouvelle vie. Son père avec qui elle avait toujours eu une relation profonde, n'était plus là et même si elle l'avait au téléphone aussi souvent qu'elle le désirait, se blottir dans ses bras, sentir son odeur et se sentir en sécurité n'était désormais plus d'actualité. Il lui fallut ainsi plusieurs mois d'adaptation pour commencer à se faire à cette nouvelle vie. Aider d'un psychologue ma foi pas très efficace, elle continua à tenir son journal qui était le seul et l'unique source de son évolution. C'est ainsi qu'en deux mille six, alors âgée de seize ans, que la petite fille innocente et naïve était maintenant devenue une vraie jeune femme, intelligente, mais surtout à l'attitude tout à fait différente. Finis les aprioris, les craintes, voilà qu'elle était devenue l'une des filles les plus populaires du lycée, si ce n'est LA plus populaire; connue pour être toujours au courant de tout, mais par dessus tout mystérieuse, dangereuse et supérieur à tous les autres. Si au départ elle avait écrit dans son journal ne pouvoir jamais blesser quelqu'un, sa nouvelle vie à Londres semblait à l'opposé même de ses mots, puisque désormais elle ne vivait plus que par le fait d'être craint par les autres ... crainte mais aussi adulée et appréciée par la majorité de ses camarades.


∆ 19 août 2007

Cher journal,

J'ai passé la meilleure soirée d'anniversaire de ma vie !
Tout le monde présent a adoré ma soirée et je dois avouer que le contraire m'aurait fortement étonné. A vrai dire c'est impossible de ne pas apprécier ce genre de soirées. Je suis la reine des soirées et personnes pourra m'enlever ça. Attends la meilleur ! Aaron qui semblait assez distant depuis quelques temps s'est montrée plus que jamais amoureux et attentionnée vis à vis de ma personne, à tel point que j'ai franchis le cap ... je ne suis plus vierge cher journal. Je suis devenue une vraie femme, en m'abandonnant dans ses bras. Je dois avouer que j'avais peur de cette étape importante à mes yeux, mais maintenant que je l'ai franchis je n'en suis que plus satisfaite. Ma vie est parfaite ! Je n'aurai pu rêver de meilleur dix-septième anniversaire ! Je file, je vais rejoindre Aaron, il m'invite à déjeuner ce midi ... faut que j'aille choisir ma tenue pour être la plus belle !

A très vite, mon journal !


∆ 19 mars 2008

Je le déteste ! je veux mourir ! pourquoi moi ? pourquoi est ce que le sort s'acharne t-il autant sur ma personne !? dit moi pourquoi ?
Je ne comprends pas pourquoi Ashton m'a fait ça ! me tromper avec cette Alicia, cette blonde à la poitrine refaite ! Moi qui pensait avoir trouver l'homme de ma vie ... je l'aimais tant, je l'aime d'ailleurs toujours autant ! ... mais pourquoi !?

Je ne sais pas comment je vais faire pour affronter cette situation, je me suis premièrement dit que le plus simple serait de mettre fin à mes jours, mais après réflexion j'ai trouvé cette réaction idiote et infantile ! Je vais avoir besoin de toi mon journal pour surmonter cette épreuve, je t'en prie, ne me laisse pas tomber toi aussi, car tu es le seul véritable ami que j'ai ...

∆ 20 juillet 2008

Je ne supporte pas et plus de les voir ensemble, s'embrasser, se sourire ainsi sous mes yeux, cela en est trop pour moi. J'ai réussi à rester forte face à ma rupture avec Aaron, mais le voir tous les jours se trimbaler de la sorte devant moi un sourire béant sur son visage ... pfff

C'est décidé dès que j'ai fêté mon dix-huitième anniversaire, je quitte Londres pour une nouvelle vie ... j'ai entendu parler d'une petite ville tranquille dans en Irlande, Cork ... affaires à suivre.

***


Son dix-huitième anniversaire étant arrivée, Sutton bien décidée à voler de ses propres ailes et surtout à quitter une nouvelle fois ses démons du passé, quitta alors sa mère et son petit frère pour aller s'installer et étudier à l'université de Cork, une petite ville à la réputation tranquille et agréable en Irlande. Sa mère assez craintive au départ accepta malgré tout l'indépendance que sa fille ne cessait de lui demander et la laissa ainsi partir vivre seule.


∆ 01 septembre 2008

Je me suis réveillée avant que mon réveil sonne. Il n'est que cinq heures cinq et je suis sûre que personne n'est encore levé dans le quartier, mais je suis tellement éveillé que je ne peux pas le supporter. Entre nous, je crois que je suis morte de peur à l'idée d'intégrer l'université. Si je rencontrais un nouvel Aaron et que tout recommençait une nouvelle fois comme à Londres ? ... au fond je sais que tout s'arrangera très bien, parce que j'ai réellement envie de repartir de zéro et faire en sorte que tout aille pour le mieux, puis aujourd'hui je suis assez forte pour ne pas refaire mes erreurs passées. Je suis beaucoup plus forte, maintenant. J'en suis sûre.

Je me disais toujours que lorsque j'aurais rempli toutes tes pages j'entamerais un autre cahier, et que je tiendrais un journal de ma vie. Mais je ne crois pas que je le ferai. Les journaux intimes, c'est très bien quand on est jeune. Je dois te dire que tu m'as sauvé la vie cent, mille, un millions de fois. Tu m'as empêchée de devenir folle. Mais je pense que lorsqu'une personne devient plus âgée, elle doit pouvoir discuter de ses problèmes et de ses pensées avec d'autres personnes, au lieu de se parler à elle-même ou à une partie d'elle-même comme toi. Tu ne le penses pas ? Si, je l'espère, car tu es mon plus cher ami et je te remercierai éternellement d'avoir partagé mes peines et mes larmes et mes luettes et mes malheurs ainsi que mes joies et mes bonheurs. Tout a été pour le mieux, je pense, d'une manière spéciale.

Salut, à bientôt.

***

Voilà donc maintenant trois ans que la belle brune s'est installée à Cork, étudiante en médecine elle est appréciée par beaucoup, même si parfois le fait qu'elle puisse se jouer des gens, les manipuler peut en agacer certains, mais c'est ça carapace, sa manière de se protéger face à la peur de plonger à nouveau dans un néant imprévisible. Enchainant donc ses cours à l'université et les sorties dans les différents night-clubs de la ville, la miss semble plus épanouie que jamais ... seulement jusqu'à quand ? ... affaire à suivre.


→ behind the screen.
PSEUDO/PRÉNOM ▬ Soyo/Sophie. ÂGE/TRANCHE D'ÂGE ▬ 19ans. PRÉSENCE ▬ tous les jours normalement. LIGNES/MOTS EN RP ▬ Oula tout dépend de mon interlocuteur, de mon inspiration mais en général au moins 1000mots DÉCOUVERTE DU FORUM ▬ Par la fondatrice en personne . DOUBLE-COMPTE ▬ Nope pas pour le moment INVENTÉ/ SCENARIO ▬ inventé.

Revenir en haut Aller en bas
 

SUTTON → pretty & nasty girl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» London Stiller...she's a special girl
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Pretty Little Liars [Drame]
» 04. Pretty little liars.
» A sweet girl and two bad boys [Kity & Jack]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BEFORE THE WORST :: REGRETS & MISTAKES. :: Corbeille-

un clic toutes les deux heures pour faire vivre le forum ♥.
membre du mois
JAYDEN S. MILSON
MEILLEUR POSTEUR & merci pour son design magnifique ♥
de novembre